F | D | E

Cherche la connaissance en toi-même

Les cours qui peuvent servir à mon évolution s'enchaînent.
« Si vous n’adhérez pas à ce qui est enseigné ici, c’est que vous n’êtes pas prêts pour ce niveau d’information ». Dixit l’enseignant. Le cours de « Conscience sur Soi » qui vient de débuter est très intéressant, mais les exercices à faire se veulent porteurs de vérités absolues et cela me dérange. C’est par la vérité que la confusion apparaît.
La valeur que tu lui attribues t’empêche d’exercer ta volonté. Aussi avancé soit-il, c’est encore une forme et toute forme doit être dépassée.
En examinant la raison pour laquelle je suis des cours susceptibles de servir à mon évolution, je découvre qu’elle est identique à celle qui me faisait pratiquer ma religion : le besoin de me sécuriser et de me protéger.
Tu penses te protéger, mais tu ne te protèges de rien.
S’ils ne me protègent pas, ils me permettent de me sentir sur le bon chemin et m’apportent des connaissances.
Aucune forme, quelle qu’elle soit, ne peut t’apporter la connaissance. Elle ne fait que perpétuer ton enfermement.
J’aimerais bien m’en aller, mais je doute de ma décision.
Tu es si naïve que dès qu’il te semble aller à l’encontre des formes dont tu es prisonnière, tu souffres du doute.
Je doute effectivement de la justesse d’abandonner toute forme d’enseignements ou d’informations.
Et pourtant, tu dois en sortir.
Pourquoi c’est si important ?
Toute forme t’empêche de devenir autonome.
Quel est le bon moyen de me sortir de l’attrait sécurisant des formes ?
Seule la volonté peut t’aider à ne plus être influencée par les formes.
Ce qui revient à dire que j’ai plus à apprendre à vivre mon doute qu’à suivre des cours.
Et à le vivre jusqu’au bout, afin de débloquer les énergies qui te donneront la possibilité de cesser de faire des compromis et d’exercer une volonté très puissante sur toute forme, aussi élevée qu’elle puisse te paraître.
Effectivement, je suis la reine des compromis. Je trouve toujours de bonnes raisons pour aller chercher la connaissance à l’extérieur de moi. Cela me sécurise. Néanmoins, par un effort de volonté qui me semblait au-dessus de mes forces, je parviens à quitter ce cours bien avant sa fin.

Dialogue à lire dans le cahier 5.

     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com