F | D | E

Trouve un juste équilibre

De nouvelles études m'éloignent des rénovations entreprises dans ma maison.
Disséquer mes comportements occupe tout mon temps. Malheureusement, des travaux importants dans ma maison demandent ma présence et mon attention. J’ai toujours aimé transformer, améliorer, prendre soin de mon espace de vie, mais aujourd’hui, je n’ai plus envie de mettre de l’énergie dans ces tâches, de sorte que je suis tiraillée entre mes études et mes travaux.
Examine de plus près ton tiraillement.
C’est un état que je ressens chaque fois que je donne plus d’importance et de temps à une activité de ma vie, plutôt qu’à une autre.
En favorisant un secteur, tu actives l’intelligence qui lui correspond.
Effectivement. Pour m’occuper de mes travaux, je dois utiliser mon intelligence rationnelle au détriment de mon intelligence créative et c’est justement ce que je ne veux pas.
D’où ton tiraillement, car aucune force ou intelligence ne doit prendre le dessus sur l’autre.
Je n’ai pas du tout envie de lâcher mes études pour m’occuper de choses aussi terre à terre que des travaux. Je fais appel à mon intuition pour soutenir mon choix.
Maintenant tu actives ton intelligence intuitive.
Mon intuition me confirme qu’il est plus important d’examiner mes expériences de vie sous un autre angle que de surveiller des travaux.
Soutenue par mon intuition, je poursuis l’étude de mes mécanismes intérieurs, mais mon tiraillement persiste au point de me créer un malaise presque physique.
Tu continues de diminuer ta réalité.
Ma réalité, c’est justement l’objet de mes études.
Commence par reconnaître que ta réalité est composée de trois cerveaux ou intelligences et qu’ils doivent être parfaitement équilibrés.
Ma tendance naturelle est de reconnaître avant tout ce qui m’arrange, mais mon tiraillement intérieur persiste et me fatigue, ce qui me pousse à lâcher-prise. Comment trouver un juste équilibre ?
En éliminant les facteurs d’importance et de vérité.
Il n’y a donc pas plus d’importance dans une activité que dans une autre ?
Non.
Contrairement à ce que je pensais, le fait de consacrer plus de temps aux travaux et à la décoration de ma maison n’a rien enlevé à mes études, mais mon tiraillement a disparu en même temps que ma croyance que mon côté rationnel est moins important que mes côtés intuitif et créatif.

Dialogue à lire dans le cahier 5.

     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com